« Observatoire des communes écocitoyennes »

Observatoires locaux de l’écocitoyenneté

Contexte

La prise de conscience des Français de la nécessité d’une transition écologique est indispensable. Cette dernière bouleversera les modes de pensées, les types de consommation, les habitudes, ... Sa dimension culturelle et éducative est capitale. Son pilotage impliquera les citoyens afin d’agir à la fois individuellement et collectivement.


Finalités

L’association RESOLIS, avec l’appui de France Bénévolat Ile de France et d’ADELIS (Voir www.resolis.org) a pris l’initiative de proposer un label à toutes les communes intéressées à la transition écologique.

 ce label vise :

  • À rassembler un maximum d’acteurs sur les enjeux de la transition écologique (municipalité, associations, établissements d’enseignement, entreprises, citoyens) et à démontrer que beaucoup d’initiatives peuvent être prises au niveau local au sein de processus collectifs qui concernent tout le monde ;

  • À identifier et à faire connaitre à toutes et tous   ce qui existe déjà ;

  • À générer de nouveaux projets et, ainsi, à entrainer des progrès continus.

Donc, si le label accordé par RESOLIS, dans le cadre d’une démarche rigoureuse et objective (avec une notation de 1 à 5 étoiles/médailles), est important pour l’image et l’attractivité de la commune, l’objectif se situe prioritairement sur le registre de l’Education à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD).

Il y a évidemment un lien fort entre ce label et le programme « Planète mon amie ! » ® porté par ADELIS.

Etat d’avancement

Un important travail méthodologique a été effectué en 2020 par une équipe-projet. Au premier trimestre 3021, cet ensemble sera testé auprès d’une dizaine de communes volontaires avant un lancement officiel à l’automne 2021