top of page
  • Photo du rédacteurAdministration ADELIS

EHPAD : quand la mode crée du lien !

Créé en 2018, le Comptoir de l’Hirondelle propose aux résidents d’Ehpad de maintenir leur estime d’eux-mêmes au travers de vêtements adaptés qui leur redonnent le plaisir de s’habiller. L’entreprise organise aussi des ateliers et des défilés de mode où les résidents deviennent mannequins.


« Pour les personnes en EHPAD, même en perte d’autonomie ou dépendantes, rester acteur du choix de ses vêtements contribue, au-delà du plaisir, à l’estime de soi et à la dignité. ». C’est forte de cette conviction que Nathalie Yves a créé, en 2018, à Lille, le Comptoir de l’Hirondelle.


Après 25 ans comme salariée dans le secteur textile pour seniors, elle a choisi de se consacrer aux plus fragiles de ses clients.


Elle propose une gamme de vêtements, d’accessoires et de chaussures adaptés à ce public. Elle sélectionne parmi les acteurs français, qui sont souvent ses anciens employeurs, des articles faciles à enfiler et à entretenir, munis de gros boutons, de tailles élastiques, de poches (les seniors aiment les gilets à grandes poches), à taille haute, dont certains peuvent convenir à des personnes en fauteuil. Elle fait également fabriquer des vêtements plus techniques comme des tuniques qui se ferment dans le dos ou des robes extensibles dans des coloris gais. Elle fait alors apposer sa griffe sur ces articles fabriqués en France.


Une collaboratrice de Nathalie, Sandrine, est localisée à Nîmes. Toutes deux se déplacent dans leur région (Hauts-de-France et Ile-de-France pour Nathalie qui cherche à essaimer en Ile-de-France et dans d’autres régions) avec une boutique éphémère facile à mettre en place. Deux EHPAD, dont la Maison des Merisiers à Morsang-sur -Orge dans l’Essonne, ont installé une boutique pérenne. La vente se fait également en ligne (https://comptoirdelhirondelle.com/).


Des ateliers pour tisser du lien


Pour Nathalie Yves, « le vêtement est aussi un prétexte pour échanger, tisser du lien, remettre le senior dans l’action. » Le Comptoir de l’Hirondelle propose des ateliers, comme le Memory. Les joueurs doivent reconnaître deux tissus identiques parmi des échantillons. C’est chaud, c’est doux, cela évoque des souvenirs, on exprime ses goûts, on discute. Dans l’atelier Memory Shop Shop,le résident tire une carte représentant un vêtement qu’il doit ensuite trouver dans une malle. Dans l’atelier « Douminos », on joue à un jeu de dominos en tissu. Ces ateliers d’une heure sont suivis d’une séance de shopping. Les soignants, munis des autorisations des tuteurs, peuvent y effectuer des achats. Comme les familles qui ont ainsi l’occasion d’accompagner leur proche dans ses choix et non de se substituer à lui.


Mannequins d’un jour


La prestation-phare, c’est le défilé de mode. Il se prépare cinq semaines avant. L’animateur de l’EHPAD organise un atelier au cours duquel il explique le projet. Les résidents volontaires choisissent sur catalogue des vêtements, les découpent, les collent avec leur photo. Le jour dit, Nathalie arrive le matin ; avec les soignants, elle habille, coiffe et maquille les mannequins. On choisit les musiques. L’après-midi est un moment festif ; le défilé est suivi d’un tirage au sort du mannequin du jour qui gagne sa tenue puis d’un goûter et d’un moment shopping. Ambiance garantie ! Certains établissements y prennent goût et les défilés ont lieu plusieurs fois dans l’année, ce qui permet aux résidents de retrouver Nathalie et de renouveler leur garde-robe.


Un soutien de Malakoff Humanis


Le Comptoir de l’Hirondelle est notamment soutenu, depuis sa création, par Malakoff Humanis qui l’a engagé dans un programme de mesure de son impact social. La caisse de retraite achète 50 défilés par an, charge à Nathalie de les offrir à 25 établissements qui en bénéficieront deux fois. Avis aux amateurs


Sylvie Karsenty- ADELIS- Décembre 2022


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Village landais Alzheimer

Le Village Landais Henri Emmanuel a été inauguré en 2020. L’occasion de faire le point sur ce modèle innovant d’accompagnement des malades d’Alzheimer Vous trouverez ci après un accès au site Web et u

Un EPHAD hors les murs

Cette expérience, à Bagnoles de l'Orne, dépasse largement le titre. C'est une mobilisation d'acteurs permettant de trouver des solutions personnalisées pour toutes les personnes *agrées de GIR 1 à 4.

Comments


bottom of page